Journée de la femme

Cette fête est maintenant entrée dans les habitudes de tous même si, pour certain(e)s, c’est un jour comme les autres, voire une source de moquerie!

Moi j’ai envie de profiter de cette journée pour penser à toutes les femmes qui subissent encore et toujours la suprématie des hommes, leur autorité absolue simplement parce qu’ils sont nés mâles, leur irrespect total des femmes dans certains pays, leur mépris de tout ce qui est liberté et particularités des femmes,…sans parler de l’abus des femmes comme arme de guerre!

Je ne trouve pas normal qu’au XXIéme siècle on doive encore et toujours rappeler que nous sommes tous  des êtres humains avec des qualités et des défauts, que l’on soit né(e) homme ou femme 

Tous les hommes sont menteurs, inconstants, faux, bavards, hypocrites, orgueilleux et lâches, méprisables et sensuels ; toutes les femmes sont perfides, artificieuses, vaniteuses, curieuses et dépravées ; le monde n’est qu’un égout sans fond où les phoques les plus informes rampent et se tordent sur des montagnes de fange ; mais il y a au monde une chose sainte et sublime, c’est l’union de deux de ces êtres si imparfaits et si affreux. (Perdican dans « On ne badine pas avec l’amour » d’A. de Musset)

Nous ne sommes pas égaux, nous sommes complémentaires et c’est ce qui est génial  👍

Continuer la lecture
Un an déjà!

Waouw! Il y a déjà un an que j’ai commencé à partager différentes choses sur ce blog Que le temps passe vite…
Après un an de fonctionnement,et après avoir trouvé une vitesse de croisière raisonnable à mes yeux, il m’a paru intéressant de faire un premier bilan de cette aventure.

  • Je ne sais pas vous mais moi je me suis amusée à redécouvrir des choses un peu pâlies dans ma mémoire ainsi qu’à me fier à la toile pour emballer la présentation de mes photos.
  • J’ai quelques fidèles qui passent régulièrement mais certain(e)s sont, semble-t-il, trop timides ou trop peu inspiré(e)s pour laisser un commentaire. Dommage…j’aime les échanges sympathiques 
  • Je vous rappelle que la petite tête qui apparaît dans le coin inférieur droit vous permet de me faire part de vos sentiments à la lecture d’un article. N’hésitez pas à l’utiliser…
  • J’en profite également pour rappeler que dans la colonne de droite, si vous cliquez sur la binette « suivez le guide », une carte s’ouvre sur laquelle vous trouvez une marque à tous les endroits ayant fait l’objet d’un article. En cliquant sur le symbole, l’article correspondant s’ouvre. Malin non?
  • Quelques chiffres pour finir, parce qu’un bilan c’est aussi ça: 284 articles, 1376 vues et 960 commentaires avec un record de 73 vues le 15 décembre 2016 pour un total de 50 abonné(e)s.

Je ne sais pas vous, et j’aimerais que vous me l’écriviez , mais je suis satisfaite du résultat même si j’espère que ce sera mieux encore dans la deuxième année d’existence de cet espace 

Et pour fêter tout ça, je vous propose de trinquer ensemble

 

Continuer la lecture
Cette fois ça y est!

L’année 2016 est terminée, et on ne s’en plaindra pas, reste à espérer que, en 2017, il y ait moins de peines et davantage de bonheurs pour tous. En tout cas, c’est ce que moi je vous souhaite…de tout coeur

 

 

 

 

Continuer la lecture
Voyage, voyage: le col de la Pierre-Saint-Martin (F)

J’aime la montagne, toutes les montagnes même. Je ne pratique pas l’alpinisme et j’effectue beaucoup moins qu’avant des randonnées en montagne mais j’aime en général la grandeur et la beauté des paysages

Un des endroits qui m’a laissé des images très fortes, parce qu’inédites à mes yeux, c’est le col de la Pierre-Saint-Martin dans les Pyrénées quand j’y suis allée il y a une dizaine d’années.

J’ai eu la sensation de me trouver au beau milieu d’un paysage lunaire, comme on peut l’imaginer, un sentiment de solitude et de silence, loin des bruits de la civilisation en tout cas…

Impressionnant et inoubliable comme ressenti, la preuve, 10 ans plus tard, j’y pense encore. Le décor de Heidi mais sans Heidi ni son grand-père!

Mais je n’étais pas encore au bout de mes surprises ce jour-là puisque nous avons eu la curiosité de passer la frontière avec l’Espagne via le Col du Pourtalet et nous sommes arrivés à Formigal, station de ski en pleine expansion à l’époque.

Contrairement aux stations françaises des Alpes où il fait bon se promener et randonner en été, là j’ai eu l’impression que nous étions les deux seuls survivants d’une horrible guerre bactériologique: pas une âme dans les bâtiments dont les portes étaient pourtant ouvertes, la désolation des vitrines de magasins semblant avoir été cambriolés et des couloirs sombres où nous nous sommes baladés le coeur un peu serré par l’ambiance sinistre 

Est-ce utile de dire que je n’ai pas fait de photos de cet endroit?
Si vous le connaissez et le trouvez agréable, je suis preneuse de photos sympas…si ça existe en-dehors de la saison de ski…

Heureusement que le passage dans les ventas, comme à chaque fois qu’on va de France en Espagne, m’a rendu le sourire 

C’était vraiment une expérience étrange que je ne regrette absolument pas mais quel bonheur juste après de se retrouver parmi les humains!

Continuer la lecture
Bornes et Poteaux

Pas de panique, on ne va pas dépasser les bornes ni dévoiler le « poteau rose » mais on va regarder comment certains s’amusent à revisiter le mobilier urbain.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Alors, que pensez-vous de ces « revisites »?

Continuer la lecture
La photo mais c’est bien sûr…


capture

J’ai eu l’occasion récemment de participer à une exposition de photographies couplée à une exposition d’anciens appareils photos.
Le propriétaire exposait environ une centaine d’appareils différents à cette occasion mais en réalité il en possède beaucoup plus qu’il a collectés tout au long de sa vie.

J’ai ainsi eu l’occasion d’appréhender la créativité des pionniers de l’image et de leur imagination débordante au regard des moyens techniques de l’époque!

Ci-dessous une vue sur une toute petite partie de la collection présentée. J’en profite pour remercier le propriétaire qui m’a autorisée à prendre ces quelques photos.

dscn0041-2-copier

La passion de ce collectionneur se concentre surtout sur la stéréoscopie soit le fait de voir, en relief, des clichés plats au départ.

2016-27-11-14-01-46

Ci-dessus deux appareillages permettant la vision en relief. A gauche, un stéréoscope de Holmes et à droite un Verascope de Richard.

Le premier stéréoscope breveté a été inventé par Sir Charles Wheatstone en 1838. Wheatstone l’avait expérimenté avec des dessins stéréoscopiques simples en 1832, plusieurs années avant  l’invention de la photographie. Plus tard, les deux principes ont été combinés pour former le stéréoscope.
Cependant, le stéréoscope de Wheatstone n’était pas aussi populaire qu’une version ultérieure, faite par Oliver Wendell Holmes fin des années 1800.(source)

2016-27-11-15-23-07

Ci-dessous, un appareil photo qui date de 1880

dscn0050-2-copier

J’ai été émerveillée par les appareils photos espions dont je vous présente quelques exemples ci-dessous

dscn0046-2-copier

Ci-dessus il ne s’agit pas d’une gourde à alcool comme certains pourraient l’imaginer, mais d’un appareil très discret à pendre au cou et qui se place sous un manteau en ne laissant sortir que le viseur central qui ressemble à un bouton.

dscn0047-2-copier
L’appareil ci-dessus est russe et date de la guerre froide (années 50).

dscn0048-2-copier

Celui, ci-dessus, se porte comme une montre-bracelet.

dscn0051-2-copier

Petit appareil photo Minor dont la vitesse se règle en déplaçant l’élastique

2016-27-11-16-04-14

Un très beau modèle d’appareil ancien pliable, en acajou et en cuir

2016-27-11-16-37-25

Un appareil dit « tropical » est un appareil photo capable de résister à des conditions climatiques éprouvantes.

Ceci ne représente bien sûr qu’un petit échantillon des raretés rassemblées par S. Leduc, le collectionneur de ces anciens appareils.
Si vous souhaitez en apprendre davantage sur des expositions réalisées, je vous invite à vous rendre ici.

Continuer la lecture
Voyage, voyage: dans les Pyrénées béarnaises

Aujourd’hui nous allons enfin voir un endroit dont je rêvais depuis longtemps: le cirque de Gavarnie expressif32

Ne venez pas me dire, comme un collègue, que c’est un grand déplacement pour aller voir un cirque 430737,évidemment si on pense à ça cirquec’est sûr que je peux en trouver facilement bien plus près de chez moi…

Il ignorait simplement que le cirque de Gavarnie est un cirque naturel de type glaciaire situé dans le massif montagneux des Pyrénées, sur le territoire de la commune française de Gavarnie, dans le département des Hautes-Pyrénées, en région Occitanie.  

279pyrenees-2-copier
La journée commence bien puisque nous dépassons des chevaux en liberté
280pyrenees-2-copier
Et toujours ces paysages grandioses
282pyrenees-2-copier
Ah ben v’là des vaches en liberté sur la route maintenant
283pont-napoleon-2-copier
Le pont Napoléon
285pyrenees-2-copier
Et toujours ces magnifiques paysages qui nous font sentir humbles devant tant de grandeur
288cascade-gavarnie-2-copier
La cascade du cirque de Gavarnie. Cette cascade est la plus haute de France métropolitaine.

293pyrenees-2-copier

298pyrenees-2-copier

On trouve de l’eau partout lors de cette randonnée mais comme nous avions choisi une belle journée, c’était agréable de pouvoir s’y rafraîchir.

305pyrenees-2-copier
Ce sont des moutons en liberté qui nous barrent la route cette fois.

C’est chouette de rencontrer des animaux qui nous obligent à nous arrêter, nous donnant ainsi l’occasion d’admirer les routes en lacets qui parcourent la montagne.

308pyrenees-2-copier

Ce fut vraiment une très belle journée, inoubliable. J’ai bien fait d’insister pour aller voir ce « cirque« !

Continuer la lecture
Voyage, voyage: destination Allemagne

Nous décidons cette fois de partir vers l’Allemagne dans un but bien précis dont je parlerai prochainement.

Comme à chaque fois, la route est l’occasion de faire de jolies découvertes sachant que nous empruntons préférentiellement les itinéraires moins utilisés aux autoroutes et trop grands-routes.

Nous traversons d’abord le Luxembourg où nous apercevons le château de Larochette et de très beaux paysages d’automne, le ton est donné pour la suite.

Poursuivant notre chemin nous traversons le Bas-Rhin (France)  où nous découvrons, avec étonnement, des maisons dont nous n’avions jamais entendu parler et qui sont encastrées dans les rochers.

Les maisons des rochers de Graufthal dateraient du Moyen-Âge…

Ces habitations auraient d’abord été utilisées comme abris puis aménagées en habitations semi-troglodytiques.

Une chose est certaine, il ne faut pas avoir peur que le ciel vous tombe sur la tête quand on a des tonnes de cailloux au-dessus de sa maison siffleyeux

Nos traversons Hochfelden (plaine d’Alsace) où, comme je suis souvent tête en l’air, je remarque ces très belles toitures colorées.

Nous quittons la France pour nous diriger vers notre destination finale dans la Forêt Noire (Allemagne).

L’avantage d’habiter un petit pays assez central c’est qu’on peut partir de Belgique pour aller en Allemagne tout en traversant le Luxembourg et la France. Sympa non?
C’est une des choses qui a le plus étonné un ami québécois qui n’a pas du tout le même rapport aux distances entre deux points d’intérêt.

Et si vous êtes curieux de savoir pourquoi nous voulions  aller à un endroit particulier d’Allemagne en période de Toussaint, repassez par ici tout bientôt et je vous le raconterai , photos à l’appui yeux2

Continuer la lecture
Voyage, voyage: l’Ardèche (1), Balazuc

Balazuc est une commune française, située dans le département de l’Ardèche en région Auvergne-Rhône-Alpes, labellisée Village de caractère et adhérant à l’association Les Plus Beaux Villages de France.

Balazuc est situé à 7 kilomètres de Vogüé et à 18 kilomètres d’Aubenas. C’est, depuis des millénaires, un site de gué sur l’Ardèche qui fut une place forte gauloise, d’après son nom Baladunum de bal, le rocher et dunum, la hauteur fortifiée en gaulois (voir Verdun, la forteresse principale, aussi Lugdunum ancien nom de Lyon…) (source).

Nous avions choisi de découvrir ce charmant village par la voix de la conteuse qu’on devine sur la première photo. Bien nous en a pris puisqu’elle nous a transportés dans son monde imaginaire pour notre plus grand plaisir et celui des enfants présents. D’un coup de baguette magique, elle a fait apparaître sorcières et personnages du passé…

Je vous laisse nous suivre à travers les belles ruelles et calades de Balazuc…

J’aime beaucoup cette grille qui évoque le soleil et ses rayons lumineux tout en laissant voir le magnifique toit de vieilles tuiles.

D’autres vues, d’autres infos par ici.

Nous descendons le chemin vers le vieil Audon d’où la vue sur les falaises est impressionnante

Nous arrivons dans un village coopératif et y croisons même une drôle de bestiole dont nous ignorons si elle est représentative de la faune locale

Continuer la lecture
Fermer le menu