Face à face…

Moi je ne les mets pas en scène mais je les vois comme je vous vois…enfin, comme je pourrais vous voir. Je parle bien sûr de mes hallucinations qui me font voir des faces humaines ou pas, n’importe où… Souvenez-vous, je vous en ai déjà montré quelques-unes.

Par contre, certains mettent en scène différents objets de la vie de tous les jours pour y voir des « faces », c’est le cas d’Olaf Breuning qui déborde d’imagination. Je vous conseille aussi d’aller zieuter du côté de son compte Instagram, il s’y trouve des choses assez amusantes.

DSCN0106 (2) (Copier)
J’aime bien ce gnome qui essaye de se fondre dans l’écorce
DSCN1794 (2) (Copier)
On se sent réellement épié par ces fenêtres
DSCN6494 (2) (Copier)
Là j’imagine bien un mignon suricate…
DSCN6907 (2) (Copier)
…et ici un E.T. tristounet.
DSCN7527 (2) (Copier)
Une grosse tête de poisson peut-être?
DSCN7550 (2) (Copier)
Une tête d’animal, au choix (veau, chien,…)
DSCN7552 (2) (Copier)
Une grenouille monstrueusement grosse, presque plus qu’un bœuf!
DSCN7953 (2) (Copier)
Des yeux qui louchent sur des mouches agaçantes
DSCN8089 (2) (Copier)
Voyez-vous cette énorme sorcière qui a la tête dans les nuages?

M4110386 (2) (Copier)
Celui-ci vous fait un grand sourire, comme moi 

 

 Avez-vous aussi ce genre de délires devant certaines formes? Pensez-vous que ce soit grave et que ça se soigne? Parce que moi je vis très bien avec fier

PS: Je viens faire un petit ajout après un passage chez Géhem, où j’ai appris qu’en fait je suis atteinte de pareidolie (voir ici) mais que ce n’est pas trop grave, même si ça ne se soigne pas… Ouf!!! souriant

Continuer la lecture Face à face…

Le petit coin…

Ben oui, ça fait partie de notre vie à tous mais c’est rarement un sujet de conversation de salon.

Mais vous le savez, rien ne m’arrête et j’ai donc décidé de consacrer un article à cet endroit bien utile et qui a évolué au cours du temps. Pas de crainte à avoir il n’y a aura rien de dégoûtant chez moi mais j’ai juste envie de vous montrer les différences d’approche dans quelques endroits où je suis allée.

Et pour vous mettre dans l’ambiance, si j’ose dire, quoi de mieux que la chanson de Vincent Baguian: C’est un petit coin tranquille… (clic sur la flèche de démarrage ).

DSCN8054 (Copier)
Avant, c’était comme ça…
DSCN0511 (Copier)
Dans certains pays il n’y a pas d’égouts alors…il y a une poubelle
DSCN5920 (2) (Copier)
Et puis, il y a ceux qu’on doit amuser pour qu’ils visent bien (vu en Allemagne)

DSCN0153 (Copier)

 

 Ou ceux qui sont très clairs sur leur fonction..

Il y a aussi les panneaux indicatifs différents suivant les pays:

DSCN7869 (Copier)
Et puis, il y a les très gros modèles pour les très gros besoins
DSCN7814 (Copier)
Il y a aussi ceux qui se soulagent n’importe où…

Quoi qu’il en soit, parfois

 

J’espère vous avoir fait découvrir quelques curiosités et surtout avoir comblé Géhem qui cherche toujours le pipi-room au château de Vendeuvre 😉

Continuer la lecture Le petit coin…

La grande lessive

Les jeunes femmes d’aujourd’hui l’ignorent mais  les ménagères n’ont pas toujours eu une machine à lessiver  et un sèche-linge électroniques à la maison 😉

Pour nos aïeules, le jour de la lessive  était souvent l’occasion d’un travail  très physique exercices

Le linge était lavé à la main avec du savon (de Marseille ou Sunlight), en pain ou en paillettes, battu, frotté sur une planche à lessiver  et souvent étendu sur l’herbe pour sécher et retrouver sa blancheur.

Les ménagères se retrouvaient alors au lavoir public du village (rien à voir avec les laveries automatiques actuelles) et je pense que ces constructions ont dû entendre bien des secrets et des commérages…🤨

Je me souviens que, quand j’étais gamine, il existait un lavoir près de chez mes grands-parents mais il a malheureusement été démoli comme beaucoup d’autres témoignages de la vie passée.

Heureusement, ce n’est pas le cas partout et les responsables du patrimoine ont maintenant entrepris de protéger et restaurer les lavoirs encore debout.

Mais de quoi qu’elle nous parle la vieille Photonanie, pensent les plus jeunes? 😂

Je précise directement pour les curieux que non je n’ai pas connu les dinosaures dans mon enfance mais c’est clair que je vous parle d’un temps que les moins de 20 (voire plus) ans ne peuvent pas connaître 😉

Un lavoir est un bassin alimenté en eau généralement d’origine naturelle qui a pour vocation première de permettre de rincer le linge après l’avoir lavé. Il est le plus souvent public, gratuit ou payant selon les communes, mais peut être privé, attaché à une seule maison ou une seule ferme et pouvant être mis à la disposition de voisins moyennant une redevance.

Contrairement à une représentation très répandue, les lavandières ne s’y rendaient le plus souvent pas pour laver le linge, mais pour l’y rincer. Le passage au lavoir était en effet la dernière étape avant le séchage. Comme le lavage ne consommait que quelques seaux d’eau, il pouvait avoir lieu dans les habitations ou les buanderies où le linge s’accumulait avant la « grande lessive », mais le rinçage nécessitait de grandes quantités d’eau claire, uniquement disponible dans les cours d’eau ou dans une source captée. Il existe cependant des lavoirs avec plusieurs bassins, le bassin en amont servant de rinçoir, ceux en aval de lavoir (lavage du linge proprement dit) voire d’abreuvoir. (source)

J’ai eu aujourd’hui envie de partager avec vous quelques photos de ces installations dans lesquelles j’entends parfois des voix venues du passé mais peut-être n’est-ce que le souffle du vent…

Domme

 

Bussy-aux-Bois

Labastide-Clairence

On voit sur celui-ci des planches pour frotter le linge

Fontvannes

 

Betbezer d’Armagnac

 

 

 

Les Vans

 

Bien sûr ce ne serait plus compatible avec la vie actuelle mais avouez quand même que ça avait du charme non?

Continuer la lecture La grande lessive

Consoles, gargouilles et drôles de bouilles (7)

Bon allez, ça faisait longtemps que je ne vous avais pas proposé des drôles de bouilles et, comme c’est les vacances, je vous en fais voir de toutes les couleurs mais les premiers personnages sont de vrais petits anges, comme moi  (je le dis moi-même, c’est plus sûr…)

DSCN1151 (2) (Copier)DSCN5888 (2) (Copier)

DSCN4165 (2) (Copier)DSCN5908 (2) (Copier)

DSCN5889 (2) (Copier)DSCN5688 (2) (Copier)DSCN5890 (2) (Copier)DSCN5160 (2) (Copier)

DSCN5417 (2) (Copier)

Le dernier personnage, je l’admirais tous les jours à côté de notre hôtel à Vienne. je l’aurais bien emporté dans mes bagages d’ailleurs. Je ne sais pas pourquoi il me faisait penser à Alfred Hitchkock. Bref, j’aimais beaucoup sa bouille.

Si nous ne reconnaissons pas plus souvent le bonheur, c’est qu’il vient à nous avec un visage autre que celui que nous attendions. (André Gide)

Continuer la lecture Consoles, gargouilles et drôles de bouilles (7)

Les murmures des murs

Pas de photos personnelles aujourd’hui je vous explique pourquoi ci-dessous.

En fait, le titre n’a jamais aussi bien correspondu à l’article qu’aujourd’hui et je regrette de n’avoir entendu parler de ce projet que hier aussi je m’empresse de partager l’info puisque je ne pourrai pas pour des raisons pratiques aller moi-même photographier l’endroit.

Recette pour préparer un « Remember souvenir » bluffant.

Durée: compter environ 95 jours  

Nombre de personnes: un paquet en comptant les artistes invités et les visiteurs

Ingrédients:

  • 1500 bombes de peinture
  • trouver et pourvoir investir 5 immeubles sur 8 niveaux ( 25.000 m²) voués à la démolition: les immeubles Solvay à Bruxelles
  • un artiste urbain typographe, Denis Meyers
  • 150 carnets de dessins rédigés en 20 ans par cet artiste

Recette:

Bien homogénéiser le tout et se dépêcher d’aller voir l’expo avant le 26 juin, après ça risque d’être trop tard… 

Toutes les infos sur Remember souvenir ici

Ce qu’en dit Denis Meyers:

C’est pas spécialement un délire égocentrique dans le sens : je vais faire la plus grande surface jamais peinte, explique l’artiste, ce n’est pas ça ma démarche.On m’offre un terrain de jeu complètement dingue, je me suis battu pour l’avoir, je me bats encore tous les jours pour que tout se passe bien avec les riverains et la commune. C’est quelque chose que je ne garde pas pour moi, je le propose aux gens. (source)

Les visites de l’expo ont commencé le 23 avril et se termineront probablement le 26 juin juste avant la démolition des bâtiments.

Il s’agit donc d’une exposition éphémère dont ne resteront que des photos dans le Collector Book.

Oscar Wilde disait « L’art est inutile », qu’aurait-il donc pensé de ce gigantesque travail destiné à disparaître…

Je ne vais pas me lancer dans une analyse sociologique mais je pense que l’artiste a réalisé un rêve, il a transmis des messages, les visiteurs ont apprécié pendant un peu plus de 2 mois, il restera des traces visuelles sous forme de photos,… De mon avis, le bilan est très positif.Il y a tellement d’oeuvre d’art dans le monde dont nous ne verrons jamais que des photos alors pourquoi bouder l’art urbain si on aime ça?

Et puis si on ne faisait jamais que des choses utiles dans le vie, qu’est-ce qu’on s’ennuierait 

Continuer la lecture Les murmures des murs

Consoles, gargouilles et drôles de bouilles (6)

Il y a quand même des artistes qui font preuve d’une belle imagination en la matière non?

IMG_3100 (2) (Copier)IMG_3545 (2) (Copier)IMG_3360 (2) (Copier)P1060611 (3) (Copier)IMG_3363 (2) (Copier)IMG_3512 (2) (Copier)IMG_8725 (2) (Copier)IMG_3362 (2) (Copier)IMG_3361 (2) (Copier)

Mes personnages préférés vous sont présentés ci-dessous

IMG_8852 (2) (Copier)IMG_8851 (2) (Copier)

Ne tirez pas la tête, nous sommes tellement plus sympas quand nous sourions

A bientôt…

Continuer la lecture Consoles, gargouilles et drôles de bouilles (6)

Les vrais faux

Oui je sais, vous ne me croyez pas et pourtant…les faux existent, je les ai vus de mes yeux et ils sont bien vrais. Ce sont donc bien de vrais faux 😉

Si ça vous intéresse, vous pourrez allez vérifier en vous rendant à Verzy près de Reims puisque  l’article du jour traite des faux de Verzy.

Vous verrez, ci-dessous, quelques vraies photos de faux en été et en hiver, la perception étant très différente suivant la saison.

Je vous invite à me suivre en espérant que cette vraie balade des faux vous plaira.

DSCN1711 (2) (Copier)IMG_9497 (2) (Copier)

IMG_9498 (2) (Copier)

IMG_9496 (2) (Copier)

DSCN1715 (2) (Copier)

DSCN1718 (2) (Copier)

DSCN1719 (2) (Copier)

DSCN1720 (2) (Copier)

DSCN6326 (2) (Copier)

DSCN6369 (2) (Copier)

DSCN6453 (2) (Copier)

DSCN6486 (2) (Copier)

IMG_9399 (2) (Copier)

IMG_9401 (3) (Copier)

IMG_9431 (2) (Copier)

IMG_9442 (2) (Copier)

IMG_9508 (2) (Copier)

IMG_9558 (2) (Copier)
Un vrai amateur de faux
Continuer la lecture Les vrais faux

Les murmures des murs (suite de la suite…)

Sur ce premier mur, j’ai lu un message prémonitoire et c’était vrai!   🤞

DSCN5318 (2) (Copier) - Copie

DSCN5310 (2) (Copier)
Hommage à Jean-Baptiste Clément surtout connu pour « Le temps des cerises« 

DSCN5314 (2) (Copier)

DSCN5315 (2) (Copier)

DSCN5317 (2) (Copier)

DSCN5416 (2) (Copier)

DSCN5419 (2) (Copier)

DSCN5420 (2) (Copier)

DSCN5422 (2) (Copier)

DSCN5424 (2) (Copier)

DSCN5426 (2) (Copier)

DSCN5429 (3) (Copier)

IMG_3103 (2) (Copier)

Vous aurez compris que les deux derniers se trouvent en Bretagne, les autres sont  à Paris.

Je continue à trouver que certains artistes mériteraient d’être davantage reconnus pour leurs créations qui embellissent des murs  qui, sans ça, seraient bien tristounets…souriant

tag

Continuer la lecture Les murmures des murs (suite de la suite…)

Les murmures des murs (3)

Vous le savez maintenant, j’aime les murs et ce qu’ils expriment que ce soit juste une envolée artistique ou une réflexion plus profonde…

Je ne parle pas des murs « défigurés » par des mélanges de peinture exprimant juste le délire ou le désespoir de leur auteur qui n’a trouvé que ce moyen d’expression pour nous faire comprendre son mal-être.

Les  murs décorés ne me laissent jamais indifférente tout comme CITE CREATION qui affirme que « Les murs c’est la peau des habitants ». Je n’irai pas jusque là mais je trouve quand même plus joli de voir un « tableau » coloré plutôt qu’un mur gris et souvent sale.

Et en plus je m’amuse à les débusquer partout où je vais, c’est devenu comme un jeu, un fil rouge entre les destinations que je visite ce qui finit par me faire un album de souvenirs un peu spécial.

De nombreuses villes ne s’y sont pas trompées et organisent des circuits de visite de murs peints: Lyon, Angoulême, Cannes,…

Je n’ai vu aucun de ceux-là, et vous?

DSCN3358 (2) (Copier)DSCN5178_Laroche (2) (Copier)DSCN5179 (2) (Copier)

DSCN5185 (2) (Copier)DSCN5210 (2) (Copier)DSCN5221 (2) (Copier)

DSCN5296 (2) (Copier)

DSCN5298 (2) (Copier)

DSCN5302 (2) (Copier)DSCN5303 (2) (Copier)DSCN5304 (2) (Copier)DSCN5305 (2) (Copier)

DSCN5307 (2) (Copier)

DSCN5308 (2) (Copier)
Celui-ci n’est pas très artistique mais j’ai été interpellée par le squelette de dinosaure réalisé en relief à l’aide de mousse

DSCN5308 (3) (Copier)

DSCN5309 (2) (Copier)

Continuer la lecture Les murmures des murs (3)