Les murmures des murs: version X

Vous savez maintenant combien j’aime les murs peints qu’ils soient ornés de trompe l’œil, de graffitis  ou de scènes amusantes.

Et là, je me rends compte que j’ai omis de vous parler de fresques qui ont pourtant fait couler beaucoup d’encre et de salive ces derniers temps en Belgique (et ailleurs) en raison de leur caractère érotique. Vous en avez peut-être entendu parler…ou pas mais comme je ne voudrais pas passer sous silence une partie de la cul-ture belge, c’est le moment de les évoquer même si je ne suis pas allée moi-même à Bruxelles pour les photographier.

Le 21 septembre dernier, le dessin d’un pénis géant est apparu sur un mur de la commune de Saint-Gilles. Aussitôt certains ont poussé les hauts cris alors que des millions de touristes vont chaque année à Bruxelles pour voir le Manneken-piss. Serait-ce alors juste une question de taille?
Personnellement je ne vois pas où se situe le caractère érotique d’un pénis au repos…

Ce qui est curieux, c’est que d’autres fresques, dont le caractère érotique est évident, sont présentes sur les murs bruxellois sans créer autant d’émoi.

Comme rien n’est jamais simple en Belgique, la commune de Saint-Gilles a décidé d’effacer le « zizi de Saint-Gilles » tandis que la responsable de la Culture à la Ville de Bruxelles a promis que la fresque de la pénétration ne serait pas effacée. Cherchez l’erreur…://crazy3//:

Une dernière « oeuvre » en date va peut-être clore la liste de l’ « artiste » puisqu’il s’agit d’un « anus horribilis »  (non, il n’y a pas de faute d’orthographe 😉 )
Si vous voulez aller vous rincer l’œil, bande de petits , les infos sont ici

Continuer la lecture Les murmures des murs: version X

Voyage, voyage: le château de Blois (Loire)

Il y a quelque temps, nous sommes allés visiter Villandry et ses magnifiques jardins.

Au programme de ce jour, un autre château de la Loire, le château de Blois.

La première chose que nous voyons est le grand escalier en haut duquel se trouve une statue de Denis Papin, natif de Blois.

La Diane d’Anna Hyatt Huntington, à côté du château

 

Ci-dessous, quelques vues des jardins jouxtant le château

Grotte d’améthyste

Place du château

Vestige de la basse cour de la forteresse médiévale, l’avant cour du château est petit à petit occupée par des hôtels particuliers à la Renaissance (présence de la cour et de l’administration royale qu’il faut nourrir et loger). Aujourd’hui, on y trouve l’office de tourisme de Blois-Chambord, des restaurants ou encore un jardin, situé à l’emplacement de l’église Saint-Sauveur, détruite au 18esiècle. Face au château se trouve la Maison de la Magie, musée et théâtre de magie dédiée à la mémoire de Jean-Eugène Robert-Houdin, né à Blois et sans doute le plus célèbre magicien du 19e siècle.(source)

Statue équestre de Louis XII sous laquelle se trouve le porc-épic, symbole du roi dont la devise était « Qui s’y frotte s’y pique »

Le symbole du roi est présent à différents endroits du château de Blois
L’aile classique Gaston d’Orléans (1635-1638)
L’escalier dit « escalier François 1er », en forme de F
L’aile renaissance de François 1er (1515-1518)
L’aile gothique de Louis XII (1498-1500)

 

Ci-dessous, quelques vues de l’intérieur

Scène de chasse
Un meuble sculpté avec savoir-faire

Des vitraux de symboles héraldiques: à gauche, l’hermine de la Princesse Claude, fille de Louis XII et à droite, le porc-épic de Louis XII.

L’église Saint-Nicolas

 

A bientôt pour d’autres découvertes…

Continuer la lecture Voyage, voyage: le château de Blois (Loire)

Histoire cycladique

Est-ce l’arrivée de l’automne et l’envie de fuir la morosité, je ne sais pas mais aujourd’hui j’ai envie de décon…euh de m’amuser un peu.

Je viens de rentrer d’une semaine idyllique dans un endroit bleu et blanc, l’autre pays du moulin. Vous ne voyez pas? Bon, je vous aide un peu à la manière de Rotpier mais bien plus modestement que lui

Bon, peu importe si vous ne voyez pas où c’est, j’ai rapporté des dizaines de photos que je partagerai prochainement mais ce n’est pas le sujet du jour.

J’ai photographié sur le vif des enseignes, des messages ou des écritures et, plutôt que de les laisser dormir dans un dossier inutile, j’ai eu l’idée d’essayer d’en faire une histoire en images.

Bon, je me lance, l’exercice vaut ce qu’il vaut mais si vous avez d’autres suggestions au départ de mes photos, ça m’intéresse.

Je me baladais, le nez en l’air comme d’habitude quand j’ai rencontré ce bon viveur…

Je me suis demandé quel genre d’homme c’était quand j’ai vu ce message

Bizarre quand même non ce bon viveur qui « nick the grill » . A ce stade, j’avais juste une envie, lui demander

C’est vrai quoi, demander « are you happy » « au p’tit con » semblait la seule chose à faire…

Il me répond qu’il ne sait pas trop. Pour le réconforter je lui propose d’aller manger un bout ensemble. Il accepte mais affirme en bavant qu’il ne veut surtout pas aller au fast-food.

Je sentais que ça partait en

J’avais beau lui dire 

Il ne voulait rien savoir!

Je lui ai alors proposé de louer un chat, il paraît que ça déstresse bien et c’est pas cher, je pensais que ça ne pouvait que lui faire du bien…

Il m’a dit, et pourquoi pas un bunny?

Il commençait à m’énerver ce bon viveur, c’est là que j’en ai eu assez, que je lui ai dit: j’étouffe,  je vais prendre l’

Voyant que je le plantais là, il m’a saluée avec un étonnant

 

Finalement, ce fut une brève rencontre plutôt marrante, ça sert aussi à ça les vacances smiley

 

Continuer la lecture Histoire cycladique

Le petit coin (2)

J’ai posté beaucoup d’articles de voyage ces derniers temps mais quand on voyage beaucoup on est confronté à des réalités parfois bien différentes de celles auxquelles on est habitué. Il y a tout juste 2 mois j’avais posté un article sur les commodités. Vous avez oublié? pas de soucis, c’est par là t9722

Comme c’est un sujet récurent pour nous tous (si on excepte les constipés chroniques évidemment)  j’ai décidé de partager mes récentes découvertes sur le sujet en espérant ne pas tomber dans…le trivial. Et si ça ne vous intéresse pas, c’est pas de pot pour vous, si j’ose dire…😂

Bon, là c’est clair c’était bien avant l’époque moderne. A gauche c’était convivial et en groupe et à droite (avant qu’on place la plaque de plexi pour ménager les visiteurs) ça tombait directement dans les douves, tant pis pour celui qui s’était égaré dessous…

Là, c’est la première fois que j’ai pu lire du grec dans le texte!

Beaucoup mieux que là, même si j’ai compris quand même 😉

(il est écrit « gynaikon », femmes)

Là j’ai bien compris aussi mais comme je suis une femme je ne me suis pas sentie concernée, mais j’ai su me (re)tenir  (parce qu’en plus ils filment! )

Là, je pense qu’il y en a qui se vantent un peu 😊

Ici je ne sais pas ce que ça vaut du point de vue hygiénique mais c’est sûr, ces tinettes portables doivent être confortables aux fesses!

Il y a vraiment des cons qui jettent tout ça dans les toilettes?

Alors que d’autres ont vraiment très, très peur qu’on y jette ce qu’on a l’habitude d’y jeter?

Dans le ferry, c’est pratique, on gagne un temps fou en faisant tout en même temps, enfin, si on veut 😉 !

Philippe Geluck sur son appli nous met en garde…Faut faire gaffe 😉

Et tant qu’on est dans l’humour je vous fais (re)découvrir cette publicité plutôt bien torchée comme on dit…

Et pour terminer sur une bonne impression, quoi de mieux qu’une note poétique? Comme quoi, le sujet concerne vraiment tout le monde, il n’y a pas de quoi être gêné d’en parler un peu…

Continuer la lecture Le petit coin (2)

Voyage, voyage: le Pays Basque (3): Saint-Jean de Luz et l’Hôpital Saint-Blaise

Aujourd’hui nous irons nous balader avec bonheur du côté de Saint-Jean de Luz. Cette très jolie ville de la côte basque est très (trop?) touristique mais mérite quand même qu’on s’y balade.

Un bout de la plage
Sur le front de mer, les maisons ont des passerelles au-dessus de la rue pour gagner la plage sans soucis
Des façades basques typiques

Les Basques sont très festifs et quand on se trouve à Saint-Jean de Luz au moment des fêtes de la Saint-Jean, on s’en rend compte et on en profite 🤗

La maison où vécut Louis XIV lors de son mariage avec l’infante d’Espagne
L’église Saint-Jean-Baptiste

La Maison de L’Infante se situe face au port de la ville de Saint Jean de Luz. On la remarque de suite car elle attire l’œil par son architecture, mais aussi par son histoire! Elle fut construite vers la fin du XVIème siècle

Détail

Sauveterre de Béarn

L’église Saint-André de Sauveterre de Béarn

Vue sur le pont de la Légende

Nous quittons Sauveterre pour aller à la découverte du joli village de l’Hôpital Saint-Blaise surtout connu pour sa très belle église.

Un détail du plafond de cette église

 

Je me rends compte que j’ai publié un article (4) avant le (3), où avais-je la tête!

Bon, ben, y a pas mort d’homme quand même et je continue à vous faire découvrir le Pays Basque que j’aime…

Continuer la lecture Voyage, voyage: le Pays Basque (3): Saint-Jean de Luz et l’Hôpital Saint-Blaise

Voyage, voyage: Dion (Grèce)

Non, sans blague, vous avez cru que j’allais faire un article sur Céliiiine? 😂
Non mais je rappelle qu’il n’y a pas qu’elle qui s’appelle Dion quand même smiley

Moi je vais vous emmener aujourd’hui visiter le site archéologique de Dion au pied du Mont Olympe. Nous partirons de Thessalonique et ferons quelques petits arrêts en chemin.

 

Une charmante petite chapelle vue en chemin
Bon, là on n’a pas le choix: il faut s’arrêter et laisser passer ces demoiselles

Une autre chapelle très décorée comme on en voit beaucoup en Grèce
Comme un p’tit coquelicot…

Une rue dans le village de Dion

Nous voilà enfin dans le site archéologique en lui-même.

Histoire du site de Dion : L’apogée de la cité commence avec le règne du roi macédonien Archelaos (414-394 av. JC.). Il y réalisait des jeux-concours sportifs et culturels à chaque fois d’une durée de 9 jours à l’honneur de Zeus (dieu des dieux d’Olympe), et des neuf muses. Ces jeux s’appelaient « in Dio Olympia ». Par la suite, le roi macédonien Pillippe II et son fils Alexandre le Grand fêtaient à Dion les victoires territoriales glorieuses des Macédoniens. Avant son expédition vers l’est, Alexandre le Grand, devenu roi de Macedoine, a organisé des sacrifices et des jeux en l’honneur de Zeus et a fait installer dans le temple de Zeus les statues de ses pairs tombés à la bataille de Granikos en 334 av.J.C. Après l’occupation romaine en Grèce, Dion devient une colonie appelée Colonia Julia Augusta Diensis et ce site connait une seconde période de prospérité dans le 2ème siècle.après J.C. (source)

J’espère vous avoir fait découvrir un endroit intéressant hors des sentiers battus de la Grèce touristique…

Continuer la lecture Voyage, voyage: Dion (Grèce)

Voyage, voyage: Thessalonique (Grèce)

Je vous emmène cette fois dans une ville de Grèce moins connue que de nombreuses autres. Si ceux qui connaissent Athènes et ses ruines sont nombreux, plus rares sont ceux qui visitent Thessalonique qui est pourtant la deuxième ville la plus importante du territoire national ainsi que l’ouverture naturelle vers la Méditerranée pour les Balkans.

L’aéroport: il faut vous y faire, de nombreuses inscriptions sont uniquement en alphabet grec, y compris dans les transports en commun et sur les menus des restaurants

téléchargement

L’arc de Galère
La place Aristote

Une place ouverte vers la mer et l’Olympe

La statue d’Aristote à Thessalonique
La tour blanche

L’un des monuments les plus emblématiques de Thessalonique est, sans conteste, la Tour Blanche, bâtie à la fin du quinzième siècle à la place d’une tour byzantine. Haute de 33,90 mètres, elle a porté au seizième siècle le nom de Tour du Lion. Elle deviendra au dix-huitième siècle la Tour de Kalamaria, puis Tour du Janissaire. Au dix-neuvième siècle, devenue une prison pour longues peines, elle sera appelée Tour du Sang. En 1890, un condamné chargé de la blanchir en échange de sa liberté a justifié la nouvelle appellation de Tour Blanche qui lui est restée jusqu’à ce jour. (source)

Le long des rues on trouve des petits kiosques où on peut acheter un peu de tout pour se dépanner. Ceux-ci s’installent sans perturber les arbres présents 😉
L’agora, des fouilles en plein milieu de la ville moderne
La rotonde Saint-Georges:

Cet édifice fut à l’origine un mausolée romain qui était destiné à accueillir la dépouille de Galère.
Mais l’empereur, touché par la gangrène en Dacie, fut enterré sur place.
Cette tombe fut transformée en église sous Théodose I, c’est aujourd’hui l’église Saint-Georges.
(source)

Une oeuvre vue en passant, je pense qu’il pourrait s’agir d’Orphée mais je n’ai aucune certitude. Si quelqu’un peut m’éclairer sur le sujet…
Le front de mer

Et si vous cherchez un resto original, pas cher, très agréable et où on mange bien, je vous propose d’aller voir du côté d’ Ouzou Melathron

Son adresse: Karipi 21 | Center, Thessalonique 546 24, Grèce

Avouez que ça fait quand même rêver non? 

téléchargement

Continuer la lecture Voyage, voyage: Thessalonique (Grèce)

Consoles, gargouilles et drôles de bouilles (9)

C’est reparti pour quelques bouilles sympas, ou pas, mais toujours étonnantes…

On commence par un dessin plutôt réussi qui montre bien l’esprit de ces personnages irrévérencieux qui décorent souvent les édifices religieux.

DSCN8484 (2) (Copier)

DSCN8396 (2) (Copier)
Et dire que c’est à cause d’un pareil animal que l’histoire de l’humanité a dévié, à ce qu’on dit dans la bible…

DSCN8442 (2) (Copier)

DSCN8771 (2) (Copier)DSCN8772 (2) (Copier)DSCN8776 (2) (Copier)DSCN8778 (2) (Copier)DSCN8785 (2) (Copier)

DSCN9346 (2) (Copier)DSCN9348 (2) (Copier)

DSCN9349 (2) (Copier)DSCN9351 (2) (Copier)DSCN9353 (2) (Copier)DSCN9357 (2) (Copier)

DSCN9381 (2) (Copier)

DSCN8902 (2) (Copier)

DSCN9122 (2) (Copier)
On dirait que celui-là veut absolument coller son oreille au mur

DSCN9131 (Copier)DSCN9329 (2) (Copier)

Bon, c’est vrai que le dernier n’a pas l’air très frais… 

Quoi qu’il en soit, quand on voit ça, on est content d’avoir la tête que l’on a ://diabolo//:

Continuer la lecture Consoles, gargouilles et drôles de bouilles (9)

Les murmures des murs (4)

Les Teutons ont la bonne habitude de peindre sur leurs murs extérieurs. Ce ne sont pas des graffitis mais des peintures élaborées et colorées pour la plupart.

DSCN7383_Schengen (Copier)

DSCN7413 (Copier)

DSCN7431 (Copier)

DSCN7456 (Copier)

DSCN7462 (Copier)

DSCN7473 (Copier)

DSCN7607 (Copier)

DSCN7653 - Copie (Copier)

DSCN7654 - Copie (Copier)

DSCN7656 - Copie (Copier)

DSCN7674 (Copier)

DSCN7829 (Copier)

DSCN7845 (Copier)

DSCN7856 (Copier)
Cette décoration reprend toutes les particularités de la commune d’Elzach dont je vous parlerai probablement un jour …

DSCN8049 (Copier)
Celui-ci est moins élaboré mais met de la vie dans un endroit assez désert
Et bien sûr, celui-ci est mon préféré et j’essaye de suivre son conseil le plus souvent possible

 

téléchargement

Continuer la lecture Les murmures des murs (4)