Découverte: le “street art” à Verviers

Aujourd’hui je vous invite à me suivre dans la ville de Verviers en région wallonne de Belgique.
Mais d’où vient ce nom?

Le sens global serait « (endroit) sur l’eau, sur la rivière », la ville est en effet traversée par la Vesdre. Des étymologies fantaisistes sont courantes : Le nom de Verviers pourrait provenir de l’anthroponyme Virovius, qui aurait donné le toponyme Viroviacus. La plus populaire, quoique fantaisiste, reste « Vert et vieux », qualités désignant le chêne qui aurait ombragé Verviers, et dont les branches figurent sur les armoiries de la ville. Sur le linteau d’une porte de l’ancienne Grand’Poste on peut lire un laconique « Verre vieux ». (source)

Cette ville a beaucoup de richesses à nous montrer et j’y reviendrai probablement dans le futur mais pour cette première évocation, c’est d’art urbain que je souhaite vous parler.

Avant tout, je souhaite vous initier au vocabulaire spécifique de cet art en lisant ce petit lexique.

Deux projets d’importance ont vu le jour ces dernières années à Verviers.

  • Le premier est constitué de 5 fresques illustrant le thème du livre du journaliste français Edwy Plenel, “Dire nous“. Contre les peurs et les haines, nos causes communes, Paris, Don Quichotte, 2016.
  • Le deuxième porte le nom de “Entracte” et s’applique au premier festival d’arts urbains qui va redorer l’image de la rue Spintay et l’embellir via une fresque géante. (source)
    Ce quartier, anciennement très animé du temps de l’activité textile de la ville, a connu un déclin avec la fin de cette activité. La situation s’est encore dégradée au cours des trente dernières années et les projets de revitalisation ont poussé les commerçants à déserter leurs boutiques désormais abandonnées à leur sort.

Je vous invite à découvrir les oeuvres en cliquant juste

ici

J’espère que vous aurez apprécié la promenade illustrée et colorée à travers cette ville belge.



12 commentaires

  1. C’est super beau… et ça donne envie d’aller les découvrir en vrai

  2. J’adore le street art. Lorsque c’est bien fait et beau, j’aime les photographier. Il serait judicieux que les artistes aient à leur disposition de nombreux murs, ça éviterait de “taguer” un peu partout et les inscriptions ne sont pas toujours jobardes. Les murs peints à Lyon sont uniques et magnifiques. Merci pour ce bel article et ce partage haut en couleurs.

    • photonanie

      C’est un vrai plaisir pour moi, sincèrement 🙂

  3. Dehosay

    Ville riche ! Je n imaginais pas ça ! Encore un préjugé !

    • photonanie

      Comme quoi j’arrive, à mon petit niveau, à faire tomber des préjugés…
      Voilà qui va égayer ma journée du coup 😉
      Merci Dany.

  4. Geneviève Hubinon

    Il y a des artistes à part entière , souvent dans l’ ombre, J’ imagine, mais drôlement talentueux! J’ adore les visages, si grands,.c’ est impressionnant ! Amitiés et à plus .

    • photonanie

      Merci Gene, ça me fait plaisir quand on apprécie ce que je partage 🙂
      Bonne journée

  5. Bonjour Photonanie ; je suis revenue voir tes photos de street art. Elles sont tellement belles. Quand on aime on ne compte pas. Ca égaye nos murs et met un peu de joie dans le coeur des gens, pour ceux qui les regarde. Ceux qui les photographient, comme toi et moi, on “prend notre pied”. N’est-il pas ?

  6. Bonjour Bernadette !
    Tu es toujours à la tête de l’art ! Ces œuvres sont superbes et j’aime beaucoup cela !
    Bon dimanche !
    Pierre

    • photonanie

      Tu ne crois pas si bien dire Pierre (je t’explique en privé 😉 )
      Bon dimanche également.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :