Quand le coeur de Verviers bat plus fort…

Il y a un peu moins de deux ans, je vous emmenais vous rafraîchir au long des fontaines de Verviers (rappel).

Parmi les fontaines présentées, celle du premier bourgmestre de la ville, Pierre David, était la plus centrale et constituait un véritable hommage à cet homme en avance sur son temps. 

Il s’agit d’une grande personnalité de la ville, un édile qui a été aux affaires sous plusieurs régimes. D’abord nommé Maire de Verviers par Napoléon en personne en 1798, il a été ensuite le premier Bourgmestre de la ville lors de la création de la Belgique en 1830. On lui doit le retour au calme après la révolution, la création des corps de pompiers et le retour de l’école secondaire. (source)

Si je vous reparle de cet édifice c’est parce que lors de travaux de rénovation de la fontaine en août 2020, les techniciens ont découvert un coffret mystérieux.
Après avoir consulté les archives, il parut probable que le coffret contienne le coeur de Pierre David.

Cette découverte avait non seulement surpris mais aussi sorti de l’oubli un pan de l’histoire de Verviers. Un an après la disparition de Pierre David, le cœur du défunt est prélevé avec l’accord de la famille par quatre chirurgiens après exhumation du corps.

Le Conseil Communal décide de le faire conserver dans un bain d’esprit-de-vin. Une fontaine en son honneur sera inaugurée 44 ans plus tard, le 25 juin 1883 où l’on déposera le cœur placé dans un coffret. Depuis, plus personne ne s’en est préoccupé jusqu’à ce fameux jour d’août 2020… (source)

Des analyses réalisées par l’université et le CHU de Liège ont confirmé la présence d’un coeur dans ce coffret et, a priori, ce serait bien celui de Pierre David.

Cette première courte vidéo résume cette étonnante histoire de coeur qui a même fait l’objet d’un reportage de l’agence américaine Feature Story News ! Envie de le regarder ? Accédez à la vidéo en ligne.

“Étonnant non?” aurait conclu le regretté Pierre Desproges 😊.

Continuer la lecture Quand le coeur de Verviers bat plus fort…

Découverte: les fontaines de Verviers (B)

Je vous ai déjà emmenés à ma suite pour découvrir le street art à Verviers, pour rappel, l’article se trouve ici. Mais bien sûr cette ville a d’autres curiosités à nous proposer et je vous invite à me suivre à nouveau si vous le voulez bien dans cette ancienne cité lainière de la province de Liège.

À l’ère industrielle (du 18ème au début du 20ème siècle), elle fut un centre important de production lainière connu et reconnu mondialement pour ses innovations technologiques. Aujourd’hui, elle porte le titre de Capitale wallonne de l’eau accordé par la Région wallonne, qui en a fait son pôle de l’or bleu. Elle accueille notamment les administrations wallonnes chargées de l’eau. Verviers est aussi embellie de nombreuses fontaines qui honorent ce titre.(source)

Si vous voulez situer Verviers, c’est facile, voici toutes les infos 

Trêve de plaisanterie, si vous ne craignez pas d’être éclaboussés, je vous invite à la découverte de quelques fontaines verviétoises en cliquant juste

ici

Pour rappel les mots soulignés sont, en général, des liens qui vous en apprendront davantage sur le sujet 😊.

Continuer la lecture Découverte: les fontaines de Verviers (B)

Découverte: le “street art” à Verviers

Aujourd’hui je vous invite à me suivre dans la ville de Verviers en région wallonne de Belgique.
Mais d’où vient ce nom?

Le sens global serait « (endroit) sur l’eau, sur la rivière », la ville est en effet traversée par la Vesdre. Des étymologies fantaisistes sont courantes : Le nom de Verviers pourrait provenir de l’anthroponyme Virovius, qui aurait donné le toponyme Viroviacus. La plus populaire, quoique fantaisiste, reste « Vert et vieux », qualités désignant le chêne qui aurait ombragé Verviers, et dont les branches figurent sur les armoiries de la ville. Sur le linteau d’une porte de l’ancienne Grand’Poste on peut lire un laconique « Verre vieux ». (source)

Cette ville a beaucoup de richesses à nous montrer et j’y reviendrai probablement dans le futur mais pour cette première évocation, c’est d’art urbain que je souhaite vous parler.

Avant tout, je souhaite vous initier au vocabulaire spécifique de cet art en lisant ce petit lexique.

Deux projets d’importance ont vu le jour ces dernières années à Verviers.

  • Le premier est constitué de 5 fresques illustrant le thème du livre du journaliste français Edwy Plenel, “Dire nous“. Contre les peurs et les haines, nos causes communes, Paris, Don Quichotte, 2016.
  • Le deuxième porte le nom de “Entracte” et s’applique au premier festival d’arts urbains qui va redorer l’image de la rue Spintay et l’embellir via une fresque géante. (source)
    Ce quartier, anciennement très animé du temps de l’activité textile de la ville, a connu un déclin avec la fin de cette activité. La situation s’est encore dégradée au cours des trente dernières années et les projets de revitalisation ont poussé les commerçants à déserter leurs boutiques désormais abandonnées à leur sort.

Je vous invite à découvrir les oeuvres en cliquant juste

ici

J’espère que vous aurez apprécié la promenade illustrée et colorée à travers cette ville belge.

Continuer la lecture Découverte: le “street art” à Verviers