14 juillet

Bonjour à tou(te)s  . Le thème de cette 28ème semaine chez Ma est “bleu-blanc-rouge”. Logique, c’est le 14 juillet. Comme j’avais déjà préparé un article complet pour cette fête, c’est celui-là que je vous propose ci-dessous.

En ce jour de fête nationale française, je trouvais que c’était le bon moment pour vous faire connaître un endroit que j’ai découvert lors de mes vacances en Bavière: la ville de Cham.

Quel rapport me direz-vous? En fait, Cham est la seule ville d’Allemagne où le carillon de l’hôtel de ville sonne La Marseillaise pour commémorer Nicolas Luckner Maréchal de France né dans cette ville de Bavière, le  . Wikipédia nous apprend qu’Il se voit confier le commandement de l’armée du Rhin en 1791 puis de l’armée du Nord en 1792.
Il accompagne La Fayette à Paris en juillet pour manifester sa sympathie à Louis XVI puis perd toute sa popularité et est regardé comme suspect après le 10 août (arrestation de Louis XVI).
En 1794, il est dénoncé par Charles de Hesse et traduit devant le tribunal révolutionnaire qui le condamne à mort et le guillotine à Paris le 
C’est pourtant à lui que Rouget de Lisle dédia, en avril 1792, son célèbre Chant de guerre pour l’armée du Rhin, autrement nommé, par la suite, La Marseillaise.

La Marseillaise s’est d’ailleurs tout d’abord intitulée Hymne de guerre dédié au Maréchal Luckner… (Source)

Représentation du Maréchal Luckner devant l’hôtel de ville de Cham
L’outrage des ans sur son livre…

Le moment est venu d’écouter le fameux carillon et de découvrir d’autres endroits de charme de Cham en cliquant juste

ici

Une chose que j’ignore toujours est le gentilé des habitants de Cham: sont-ils des Chamois ou des Chameaux? 

 

 

Continuer la lecture 14 juillet

Voyage, voyage: Bavière, Lindau et le lac de Constance


Lindau est à la frontière de trois pays : la Suisse, l’Autriche et l’Allemagne…

La vieille ville de Lindau se trouve sur une île d’à peine 70 hectares sur le lac de Constance. Elle dégage tout le charme du lac avec ses édifices séculaires, ses places animées et ses ruelles pittoresques.

Le lac de Constance est le troisième lac d’Europe en superficie. Surnommé “la mer souabe”, il bénéficie du climat le plus clément d’Allemagne, ce qui lui confère une atmosphère particulière avec, sur ses rives, des plantations subtropicales. De la rive allemande, la vue est des plus belles sur les montagnes suisses et autrichiennes.

Lindau, située sur le Lac de Constance, est une ville bavaroise et est également le point de départ de la Route allemande des Alpes, proche de Bregenz en Autriche. 
L’île de Lindau, ne représente qu’une petite partie de la ville. L’entrée du port est gardé par une épatante statue en grès de 6 mètres représentant un lion assis, symbole de la Bavière, érigée en 1856 et par un ancien phare de 37 mètres de haut, construit au 13e siècle.(source)

Vous connaissez le principe maintenant, si vous voulez découvrir Lindau, c’est facile, il suffit de cliquer

ici

les légendes apparaîtront en entier si vous cliquez dessus (les mots soulignés contiennent un lien)

Mes photos ont été prises en septembre, la météo était heureusement plus agréable que maintenant. Il semblerait en effet que l’automne se soit enfin décidé à roussir les feuilles tandis que  le vent les disperse…

Il me reste une bonne réserve de photos pour vous rappeler, de manière épisodique, le beau temps et le ciel bleu, pas de panique. Et puis toutes les saisons ont leur charme après tout, il suffit d’ouvrir grand les yeux et l’esprit pour s’en rendre compte et aussi d’appliquer cette maxime:

Continuer la lecture Voyage, voyage: Bavière, Lindau et le lac de Constance

Voyage, voyage: Bavière, Oberammergau

Oberammergau, joli village de Haute-Bavière, est situé non loin de Garmisch-Partenkirchen, célèbre station de ski.

Une caractéristique du village d’Oberammergau est le « Lüftlmalerei », c’est-à-dire des façades peintes. Au 18ème siècle, des citoyens et agriculteurs aisés ont fait décorer leurs façades avec des motifs religieux.(source)

Si je vous parle d’entrée de jeu des façades peintes c’est que, de ma vie, je n’avais jamais vu une telle profusion de scènes peintes en grand sur des murs de maisons. Ce qui est remarquable, au-delà des oeuvres elles-mêmes, c’est la propreté de ces “images” pourtant soumises aux caprices de la météo bavaroise.

Vous êtes prêts à me suivre? Alors c’est parti , on va directement à

Oberammergau

 

Si la promenade vous a assoiffé, pas de souci , la bière coule partout à flots en Bavière 

Continuer la lecture Voyage, voyage: Bavière, Oberammergau

Voyage, voyage: Bavière, Ratisbonne

Ratisbonne (en allemand : Regensburg), est une ville allemande, située dans le Land de Bavière et baignée par le Danube. Elle est située à 88 kilomètres de Nuremberg et à 103 kilomètres de Munich, proche de la République tchèque

Les édifices romains ne furent pas détruits mais furent réutilisés et progressivement adaptés, selon les besoins. L’architecture des 11e – 13e siècles – le Marché, l’Hôtel de ville, la cathédrale, ses hauts édifices, ruelles étroites et sombres et murs d’enceinte- confère à Ratisbonne son caractère particulier. (Source)

La vieille ville est devenue l’objet de toutes les attentions depuis les années 1970 et son patrimoine historique a été soigneusement restauré et conservé. Car presqu’aucune autre ville d’Europe centrale n’est en mesure d’offrir un panorama aussi fantastique sur plus de 2 000 ans d’histoire. Ratisbonne possède 1500 bâtiments classés monuments historiques, dont 984 forment l’ensemble « Vieille ville de Ratisbonne et Stadtamhof » inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. (Source)

Continuer la lecture Voyage, voyage: Bavière, Ratisbonne

Voyage, voyage: Bavière, le château de Neuschwanstein

Entre 1869 et 1886, Louis II a fait construire ce rêve de pierre, ce château élancé avec des tours pointues et des créneaux. Ce château est visité chaque année par plus d’un million de visiteurs.

Neuschwanstein, qui évoque fortement le monde des drames de Richard Wagner, est le modèle parfait d’un château médiéval romantique. Ce n’est pas étonnant quand on imagine le couple, Louis II et Richard Wagner, qui aura fait couler beaucoup d’encre et de salive…

Continuer la lecture Voyage, voyage: Bavière, le château de Neuschwanstein

Invitation à entrer (18): la Bavière

Bon, j’espère que tout le monde est bien passé à l’heure d’hiver, vous avez dormi une heure de plus pour le même prix et vous pouvez maintenant prendre le temps de regarder quelques enseignes supplémentaires trouvées en Bavière. Il faut dire que la Bavière est fertile en jolies choses, enseignes, paysages, châteaux, maisons,… 

Et comme, en plus, j’ai fait le travail pour vous, vous ne devez même pas lever la tête pour regarder.

Elle est pas belle la vie? 

Continuer la lecture Invitation à entrer (18): la Bavière

Voyage, voyage: Bavière, le château de Hohenschwangau

Le château a été mentionné pour la première fois au XIIe siècle comme le château “Schwanstein”, résidence des seigneurs de Schwangau. Au cours des siècles, le château changea de nombreuses fois de propriétaires et a été détruit à plusieurs reprises. Le roi Maximilien II de Bavière l’acquit en 1832. C’était une ruine qu’il fit restaurer dans le style néogothique (1837).
Au début du XIXe siècle, le château Schwanstein prit le nom de Hohenschwangau.
Le château a servi de résidence d’été à la famille royale de Bavière. Louis II y passa une partie de son enfance.(source)

 

Nous emboîtons le pas aux personnes qui se rendent à pied au château.

Et nous en profitons pour admirer un des nombreux lacs bavarois de la région.

 

Je vous invite à regarder mes quelques autres photos du site.

Il n’y a que des photos de l’extérieur vu qu’il est interdit de photographier à l’intérieur pour des raisons qui m’échappent mais évidemment je le regrette surtout quand on pense au prix qu’on paye pour la visite au pas de course…
Je vous propose quand même d’en découvrir un peu dans la vidéo ci-dessous.

Les conditions sont les mêmes dans les deux châteaux où je vous emmènerai bientôt mais ils sont malgré tout incontournables en Bavière et dans l’histoire de Louis II, le roi fou…

Continuer la lecture Voyage, voyage: Bavière, le château de Hohenschwangau

Voyage, voyage: Bavière, la ville de Füssen

Je vous ai promis récemment quelques photos d’un séjour en Bavière. Commençons donc par découvrir la ville où nous logions: Füssen, la plus haute ville de Bavière, (808 m). Elle se trouve  au départ (ou à l’arrivée) de la route romantique.
Son château, ancienne résidence d’été des princes-évêques d’Augsbourg, est un des châteaux gothiques parmi les plus grands et les mieux conservés en Souabe.
Tout à côté, on peut visiter le complexe baroque de l’ancien monastère bénédictin de Saint-Magne fondé au VIIIe  siècle.
De Füssen, on peut facilement atteindre les célèbres châteaux de Neuschwanstein et de Hohenschwangau mais j’y reviendrai plus tard.
Il paraîtrait (Wikipedia) que la scène de la poursuite à moto dans La Grande Évasion  a été tournée dans et autour de la ville de Füssen…

Le nom Füssen apparaît pour la première fois à fin du XIIe siècle sous la forme Fuzin, puis Fiessen ou Füssen à cause de la situation de la ville aux pieds de la montagne (en allemand, Füße signifie « pieds »). Les pieds dans les armoiries font allusion à ce nom. (source)

Nous retrouvons le blason surmonté d’une jolie pensée sur une façade peinte dans la ville.

“Les pensées positives ouvrent les portes du monde”

Les Bavarois(e)s portent volontiers le costume de la région, en toutes circonstances. Par exemple, pour faire ses courses.

L’hôtel de ville

 

Sympathique rencontre

Les façades décorées de la ville

Comme souvent en Allemagne, les façades sont très jolies à regarder et très décorées. Il s’agit souvent de motifs à caractère religieux mais pas que…comme vous pouvez le voir

ici

Le château de Füssen

Les peintures en trompe l’œil des façades de la cour datent du début du 16e s. et sont uniques en Allemagne. Les salles du château sont aménagées en musée (collection de peinture souabe des 15e et 18e s.).

Pour la visite guidée c’est 

 

Le monastère bénédictin de Saint-Magne

On pense que Saint Magne, appelé aussi Magnoaldus, vivait en Souabe bavaroise, ayant fondé un petit monastère à Füssen sur le Lech où les pèlerins de Rome se reposaient avant ou après l’escalade des cols des Alpes. (source)

Je vous invite à découvrir à ma suite ces endroits étonnants => ICI

Nous nous quitterons sur cette vue du très beau et paisible Forggensee

Continuer la lecture Voyage, voyage: Bavière, la ville de Füssen