Ils sont faits lin pour l’autre…

Un sujet un peu différent cette fois mais, vous le savez, j’aime vous surprendre de temps à autre en sortant des sentiers battus, et dans le cas présent, ce n’est pas un euphémisme 😉.

Vous avez peut-être loupé l’expo ULTRA LIN (du 26 mai au 5 juin 2016 à Paris) mais il vous reste la possibilité de voir SOLO LINO (Italie 2016-17) ou SO LINEN (Angleterre 2017-18). Vous l’aurez compris je vous emmène sur le chemin du lin.

Capture (Copier)

J’avoue que j’y suis passée un peu par hasard, ce n’est pas ce que je cherche habituellement du côté de la place des Vosges😉  mais j’ai trouvé là une belle occasion de rappeler  les nombreuses qualités du lin.

En déambulant dans cet espace parisien en plein air, j’ai appris des choses que j’ignorais sur cette plante très ancienne (la plus ancienne fibre au monde!) que nos aïeux utilisaient beaucoup smileyet j’ai même reçu un sachet de graines de lin à semer chez moi!

Bien sûr tout le monde connaît les draps et nappes en lin, un tissu connu pour sa fraîcheur et son manque de docilité sous le fer à repasser  mais vous êtes-vous déjà demandé comment on obtient cette matière?

DSCN5200 (2) (Copier)

Pour bien tout nous montrer depuis le début, le scénographe de cette installation avait placé de grands bacs avec des plants de lin sur la place des Vosges.

Des ballots de lin complétaient les explications du traitement…

et des exemples des étapes suivantes  interpellaient le passant…

Jusque là, rien d’exceptionnel si ce n’est la projection de mini-vidéos expliquant tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le lin sans oser le demander 👍

Où ça devenait plus instructif, c’est dans la partie de l’installation consacrée aux objets contenant des fibres de lin 😮

DSCN5194 (2) (Copier)

J’aime beaucoup le lin pour les vêtements et je ne rechigne pas à le repasser quand il n’est pas trop sec mais là j’avoue que j’ai appris avec grand plaisir pas mal de choses sur cette matière que je ne connaissais pratiquement que sous forme textile.

Pour vivre l’expérience du lin en vidéo, c’est par ici

DSCN5203 (3) (Copier)

Si vous voulez en savoir bien davantage tout en découvrant une jolie ville belge, je vous suggère de visiter le Musée du lin de Courtrai  qui est vraiment agréable à découvrir au détour d’une balade…

Continuer la lecture
Un petit tour du côté de Dinant (B)

Connaissez-vous Dinant, petite ville des Ardennes belges, élue récemment parmi les Joyaux  du tourisme européen en compagnies d’autres villes prestigieuses?
Dinant,  mise à sac par les troupes bourguignonnes en août 1466, organise cette année son « année médiévale »

Mais Dinant  c’est, avant toute chose, la patrie d’Adolphe Sax, l’inventeur du saxophone.
Si vous souhaitez marcher sur les traces de ce facteur d’instruments de musique belge, le mieux est de suivre le parcours de Sax and the city pour ne rien rater.

A quoi bon fréquenter Platon, quand un saxophone peut aussi bien nous faire entrevoir un autre monde ?    Cioran

Le 5 mai prochain (jeudi de l’Ascension) aura lieu le baptême du géant Sax, certainement une belle occasion de découvrir la ville de manière festive.

Et si vous êtes sportif, la grotte touristique « La Merveilleuse« , parmi  les plus belles d’Europe, vous enchantera à coup sûr.

Une autre spécialité incontournable de Dinant c’est la couque que les gourmands goûteront sans faute!

Et comme vous aurez probablement très soif après ces visites, l’Abbaye de Leffe veillera à vous désaltérer agréablement, j’en suis certaine, j’ai essayé encore et encore et… https://i2.wp.com/i65.servimg.com/u/f65/11/45/99/43/th/biere10.gif?w=1200

Ci-dessous, la Collégiale de Dinant et le rocher Bayard

Sur le pont se trouve une vingtaine de grands saxophones décorés en hommage au plus illustre des Dinantais

 

A Dinant on verra aussi une statue du Lieutenant Charles De Gaulle (il n’était pas encore général) qui s’est illustré en 1914 lors de la Bataille de Dinant.

Je vous l’avais dit, après tout ça une petite mousse vous rafraîchira 😉

Continuer la lecture
Voyage, voyage: le château de Jehay

Tout le monde connaît, au moins de nom, les châteaux de la Loire (je vous emmènerai plus tard en visiter quelques-uns) mais savez-vous qu’on trouve des châteaux en Belgique également? Ils sont peut-être moins prestigieux mais ils ne manquent pas de singularité ni d’intérêt et méritent à coup sûr d’être découverts. Ils suscitent peut-être même davantage la curiosité en raison de leur « discrétion »…

Si vous voulez m’accompagner, je vous emmène aujourd’hui en promenade au château de Jehay.

Voir ci-dessous ce que Wikipedia nous apprend sur le dernier propriétaire privé Guy van den Steen.

En 1720, Lambert van den Steen (1664-1757) achète la seigneurie, le titre et le château de Jehay à Jean-Charles-Joseph, comte de Mérode (1719-1774).

C’est sous l’égide de cette famille qu’il prend son aspect définitif lors de travaux d’envergure réalisés entre 1856 et 1862.

Au début du xxe siècle, le château est loué à la famille de Liedekerke – dont Pierre de Liedekerke de Pailhe fut bourgmestre de Jehay-Bodegnée de 1903 à 1926 et représentant politique de la région jusqu’en 1936.

Durant la Seconde Guerre mondiale, de 1942 à 1950, la société nationale des chemins de fer belges occupe le domaine et transforme le château en home pour les enfants de cheminots flamands. Des traces de ces aménagements sont encore (en 2014) visibles dans les caves et les combles du château.

Ce n’est qu’en 1950 que Guy van den Steen revient au château, avec son épouse, et entreprend de le réaménager. En 1978, il vend le château en viager à la province de Liège. Il décède en 1999.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Continuer la lecture
Bruxelles, ma belle

Mon pays pleure toujours  ses morts lâchement assassinés pour des motifs obscurs…
Mais la Belgique restera toujours debout! 

Les photos que je souhaite partager ont été prises à l’automne dernier. Elles sont différentes des scènes que nous avons vues ces derniers jours…
Nous n’oublierons jamais le 22 mars 2016 mais la douceur de vivre reviendra vite, j’en fais le pari!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Cadeau bonus, cette très belle chanson de Dick Annegarn

Continuer la lecture
Voyage, voyage…direction Gand

La très jolie  ville de Gand se trouve au nord de la Belgique, en région flamande. 

carte

On reste sans voix devant le magnifique château des Comtes de Flandre, la cathédrale Saint-Bavon où on peut admirer le travail exceptionnel du triptyque « L’adoration de l’agneau mystique » des frères Van Eyck, les façades des maisons à la flamande et tant d’autres choses agréables à regarder.

C’est une ville à l’ambiance paisible où il fait bon se promener et se reposer le long des quais de la Lys.

Je vous propose quelques photos, ci-dessous, pour susciter l’envie d’aller sur place…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Au hasard des promenades, vous resterez peut-être en arrêt devant le bas-relief du Mammeloker.

La légende dit que Cimon, condamné à mourir de faim, fut sauvé par sa fille qui l’allaita en lui donnant son sein à téter (lokken=téter)

Continuer la lecture
La photo mais c’est bien sûr!

Dès le départ on pressent que je vais en parler. C’est un de mes hobbys parmi de nombreux autres.

Les voyages, que j’aime beaucoup également, me donnent souvent l’occasion de prendre de nombreuses photos que je partage avec plaisir.

Et comme il n’est pas nécessaire d’aller bien loin pour trouver de beaux endroits, je vais partager avec vous une première photo prise très près de chez moi.

Une gare pour évoquer des voyages, ce n’est pas idiot finalement… 🙂

Il s’agit de la gare Calatrava à Liège. Oui, oui, le même Calatrava que celui qui a dessiné la gare de New-York qui vient d’être inaugurée.

Continuer la lecture
Fermer le menu